Samedi 29 décembre 6 29 /12 /Déc 21:54
Trop de travail avant les fêtes de fin d'année, alors je me repose maintenant. J'ai fait quelques excès - comme tout le monde - mais j'ai évité le foie gras et la dinde. Et quand j'ai remangé le fromage, je l'ai trouvé trop salé, même le frais au lait cru de chèvre. Comme quoi, on se déshabitue vite. Je  mange environ une fois toutes les deux semaines une portion de poisson ou des oeufs, mais je n'ai plus du tout envie de viande, de volaille ou de produits laitiers. Par contre, je ne me suis pas encore débarassé de mon dépendance au pain, mais j'y travaille. Je pense que c'est surtout le pain qui est à l'origine de mon acné que je n'ai jamais eu en tant qu'adolescente et qui ravage mon visage - des boutons qui laissent une trace foncée, comme une brûlure qui met longtemps à disparaître. Un détox au jus fraîchement pressé s'impose afin d'apporter plus de vitamines et minéraux pendant l'hiver. Je me prépare déjà maintenant en remplaçant un repas par jour par un smoothie vert ou un jus de légume, en mangeant plus de crudités, mais je commencerai le 7 janvier avec d'autres participants du plus grand jeûne à jus mondial. Plus d'info ici: link
 
En plus, j'aime bien l'énergie de ce bonhomme et ses recettes aussi. Pendant l'évènement, il va poster des vidéos journaliers pour la motivation.
 
 
 
Par Mince-pour-la-vie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 1 décembre 6 01 /12 /Déc 22:42
J'ai fini la lecture du livre dont j'ai parlé la dernière fois et j'ai déjà eu l'occasion de tester la stratégie qui propose. Et ça a marché! Je vais enfin pouvoir arrêter mes crises, qui, il est vrai, se sont espacées de plus en plus au prix d'une prise de poids, car j'avais arrêté toute sorte de compensation (sport à outrance, purge, jeûne).
 
Et la vidéo que j'ai trouvé aujourd'hui m'a fait prendre pleine conscience de ce phénomène à l'origine de l'hyperphagie et ma gloutonnerie. Non, je ne veux pas jeter la pierre et accuser mon enfance, même si le fait d'avoir un frère ainé, qui étant petit mangeait trois fois rien, a sûrement contribué à mes mauvaises habitudes, car ma mère était tellement contente que je mangeais normalement qu'elle en a un peu profité en m'habituant à manger trop et trop souvent (y compris les restes de mon frère). Et la cantine, où on nous obligeait à finir tout ce qu'on avait dans l'assiette, n'a pas arrangé les choses. Mais je tire un trait là-dessus, je tourne la page et je me fais la promesse suivante: mettre en pratique tout ce que j'ai appris récemment à ce sujet-là et arrêter d'être obsédée par la nourriture. Ma santé (et ma silhouette) en valent la peine.
 
Alors, bannies les combos sucre-graisse et graisse-sel, bannis les repas destructurés et pris à la va-vite sans y penser, banni le grignotage machinal et bannie la culpabilité. Je vais casser les mauvaises habitudes et en créer de nouvelles, j'ai tous les outils maintenant à ma disposition. ET JE ME SENS LIBRE !
 
Par Mince-pour-la-vie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 26 novembre 1 26 /11 /Nov 05:24

Encore une semaine passée qui m'éloigne de mon vieux démon et aussi de mes objectifs minceur, mais je sais que c'est un passage obligé. J'ai malmené mon corps pendant plusieurs années, il faut que je lui laisse le temps de panser ses plaies. Le sport et toute autre activité m'aident beaucoup, car depuis plusieurs mois, j'ai arrêté toute compensation. Il ne reste que quelques épisodes de trop-plein, surtout le soir, par semaine (notamment quand on s'approche du week-end et pendant le week-end), mais on ne peut plus les qualifier d'hyperphagiques. En quête de guérison complète, j'ai trouvé sur un blog une référence à un livre fort intéressant. Je l'ai googlé, j'ai lu les commentaires des clients sur Amazon (tous positifs), alors j'ai décidé le l'acheter (grâce au Kindle, j'y ai accès instantannément). J'ai déjà dévoré trois quarts et même si le début me parraîssait un peu long, j'ai compris pourquoi l'auteur en parlait de façon si détaillée. Je n'ai pas encore fini la lecture, mais j'ai décidé d'appliquer ce que j'y ai appris dès aujourd'hui afin de réapprendre à mon corps à manger seulement à sa faim et pas au-delà (avant jusqu'à l'explosion de l'estomac, maintenant jusqu'à un certain inconfort - je vais apprendre à laisser dans mon estomac une petite place) et laisser suffisamment de temps entre les repas afin de bien digérer et assimiler les nutriments.

 

Voici ce petit bijou à mettre entre toutes les mains de celles frappées par ce mal des adolescentes:

 

 

Et voici le premier article de l'auteur publié sur son blog gratuit - une mine d'or d'information et astuces et commentaires encourageants. J'espère que bientôt, mon propre blog n'aura plus lieu d'être, car je serai guérie à jamais. Souhaitez-moi bonne chance :-)....

link

Par Mince-pour-la-vie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 5 novembre 1 05 /11 /Nov 20:35

Tadaa, je suis de retour - j'ai passé deux semaines de ouf: d'abord, parce que j'avais beaucoup de travail et je me préparais pour mon voyage de la Toussaint (je ne savais pas jusqu'au dernier moment si mon autocar allait arriver) et je voulais finir le défi de Féline en beauté (yes! Mission réussie), puis j'étais absente de la maison, de l'internet, de l'ordi et cela m'a fait du bien. J'ai voyagé loin (en termes d'heures passées dans l'autocar), je me suis ressourcée, j'ai rendu visite à ma grande famille, frère, belle-soeur, nièce, tantes, oncles, cousins, cousines et amie d'enfance m'ont accueillie à bras ouverts, à force d'être invitée à droite et à gauche aux repas de famille, au restaurant et autres bars, j'ai pris presque 4 kg et je m'en fous royalement!!!! J'ai enfin compris qu'il y a bien de choses plus intéressantes que mon poids, la circonférence de mes hanches et l'épaisseur de mes cuisses. J'ai un peu forcé sur le pain du pays, car je voulais retrouver ce goût de mon enfance, en séjournant dans l'appartement défraîchi de mes grands-parents maternels et en passant par le cimetière où ma mère se repose depuis l'été dernier. J'ai allumé une bougie et posé une petite couronne sur sa tombe (et celle de ses parents) et chose bizarre, je n'avais pas envie de pleurer. Je l'entendais rire, je la voyais m'embrasser et s'exclamer comment ma fille avait grandie. Elle me manque tellement, mais la vie continue....

 

 

Lesní hřbitov ve Zlíně

 

Ma fille.... Ce petit bout de femme en devenir, du haut de ses presque 16 ans, une créature divine, si gracieuse, si intelligente, si belle dans l'âme, j'en suis tellement fière. Jamais je ne pourrais lui dire combien de joie elle m'apporte tous les jours et je me sentais tellement proche d'elle lors de notre voyage entre filles.... Au retour, je l'ai remerciée de m'avoir accompagnée, d'avoir passé des nuits blanches, d'être curieuse de mon (et son) histoire familiale, d'être toujours prête à faire les quatre cents coups avec moi. Merci fifille!

 

 

 

 

 

Par Mince-pour-la-vie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 21 octobre 7 21 /10 /Oct 19:10

Un week-end bien intense!

 

D'abord, une sortie entre fille vendredi soir. Comme d'habitude, on a beaucoup ri, on a partagé des moments émouvants et on s'est raconté nos confidences. Le seul point noir - le repas du restaurant. Prétendu gastronomique,il y régnait une ambiance très snob, détestable et rien sur la carte pour quelqu'un qui ne mange pas d'animaux ni laitage. Un vrai challenge pour le chef qui s'est pas très foulé - le plat avec une pomme de terre découpée en rondelle, quelques champignons de bois et une purée d'oignon (pas bonne) pour une modique somme de 20 euros et pour combler le tout, une boule de sorbet de cassis pour 11 euros. Bref, du vol pur et simple. Je n'ai pas pas choisi ce restau, c'était une surprise d'une de mes amies, mais c'est sûr que je n'y mettrais plus les pieds. Même mes amies carnivores n'avaient pas grande chose dans l'assiette, on a surtout payé le décor (bof) et la disposition de mini-aliments dans l'assiette (j'aurais préféré une expo dans une galerie d'art, alors). La soirée a passé trop vite, sans nous rendre compte, il était déjà minuit passé quand on s'est quittées. Mon coucher a donc été très tardif, à 1h du matin.

 

Ensuite samedi, nous avons assisté en famille à un concert lyrique (orchestre, choeur et solistes) de grands airs d'opéra (italien, français et allemand) avec un cocktail dinatoire à l'entracte. Une superbe ambiance, standing ovation et chants en bis. Rebelote pour le coucher à 1h du matin.  

 

Et dimanche, on l'a passé chez des amis qui nous ont préparé un bon repas et puis, on a profité du soleil sur un terrain de boulistes en jouant à la pétanque.

 

J'ai hâte de reprendre le sport la semaine prochaine, parce qu'à cause de ma maladie, je n'ai plus rien fait pendant toute la semaine et les muscles sont un peu relâchés. Demain, la danse, et mardi, j'essayerai de retourner à la piscine. Et les jours suivants, je retrouverai Anthony et ses séances.

Par Mince-pour-la-vie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés